Aéroport Bâle-Mulhouse et Bordeaux-Mérignac: Test Covid-19 pour pays à risque

Un renforcement des contrôles sanitaires a été appliqué dès le 1er aout au niveau des aéroports français, suite à une décision lors du Conseil de défense et de sécurité nationale. Une liste de 16 pays à risque est établie:

  • La partie avec obligation de tests Covid-19 négatifs datant de moins de 72 heures avant de monter dans l’avion: les États-Unis, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Panama. (Pas d’obligation de test à l’arrivée).
  • La partie avec non-obligation de tests Covid-19 négatifs: l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Inde, Israël, le Koweït, Madagascar, Oman, le Pérou, le Qatar, la Serbie et la Turquie.

L’aéroport Bordeaux-Mérignac impose les tests de dépistage pour les voyageurs arrivant de pays à risque, qui sont pour l’instant que trois: les vols en provenance d’Algérie, d’Israël et de Turquie. Avant toute entrée, les voyageurs doivent présenter un test de dépistage négatif de moins de 72 heures et effectué dans le pays de départ.

Pour l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Fribourg, le test est obligatoire pour tous les passagers en provenance de trois pays : Israël, Serbie et Turquie.  Les voyageurs sont obligés de passer les tests pour pouvoir entrer sur le territoire français et suisse. Les tests sont menés par l’Agence régionale de santé du Grand Est, au sein de l’aéroport, avant de passer les contrôles de passeport.

Les voyageurs testés négatifs peuvent passer en France sans faire la quarantaine, ce qui n’est valable pour le territoire Suisse, qui impose une quarantaine de 10 jours aux voyageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *