Aéroport de Montpellier Méditerranée: 1000 passagers = un arbre planté

Un engagement vers zéro carbone

L’aéroport de Montpellier Méditerranée s’engage dans une démarche environnementale cette année, avec la mise en place d’un système de croissance relatif à une végétalisation de quelques communes.

Les communes les plus proches de l’aéroport, voire Mauguio-Carnon, Lattes, La Grande Motte et Pérols sont dans un programme d’implantation d’arbres en fonction des passagers supplémentaires; la plateforme s’occupe de planter un arbre pour tous 1000 passagers supplémentaires par rapport à l’année 2019.

L’aéroport Montpellier Méditerranée est conscient de l’impact écologique, et par conséquent diverses démarches sont lancées pour préserver l’environnement. L’objectif étant “zéro carbone” d’ici 2050 suivant les engagements de l’ACI (association internationale regroupant les aéroports) et de l’Union Européenne, une démarche qui s’inscrit dans le cadre de Airport Carbon Accreditation.

En outre, AMM est déjà lancé dans quelques actions, notamment le lancement d’un “Plan de Mobilité interentreprises de la zone aéroportuaire afin d’optimiser les modalités de transport et les impacts afférents” en plus d’une centrale photovoltaïque sous forme d’ombrières, dont l’électricité produite est supérieure à celle consommée par l’aéroport. Pour le gaz à effet de serre, la plateforme suit de près ses émissions pour pouvoir prioriser ses actions.

L’aéroport est responsable vis à vis des conséquences écologiques. Il déclare qu’un plan sera placé, traitant particulièrement le respect de l’environnement et la maîtrise de l’impact carbone, qui s’inscrit dans un nouveau projet “Ambition 2025”, en cours d’élaboration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *