Aéroport de Toulouse-Blagnac: La vente des 49.9% à Eiffage est clôturée

Le chinois Casil qui détenait 49,99%dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac a clôturé la vente de cette part avec Eiffage, pour la somme de 507 millions d’euros. Un accord conclu sur une valeur d’entreprise d’environ 1,1 milliard d’euros, dont une centaine de millions de dettes.

Le groupe chinois avait acheté la part des 49.99% de l’aéroport de Toulouse Blagnac en 2014 avec pour un montant de 308 millions d’euros, ce qui leur fait un bénéfice d’environ 200 millions d’euros. Ajoutant à cela les dividendes élevés reçus entre temps, plus de 27 millions d’euros.

Rien ne change à part cela, la gouvernance reste elle même avec le groupe d’actionnaires. Eiffage remplace Casil et aura son mot sur divers sujets, et promet également d’être “un partenaire de long terme d’Aéroport de Toulouse-Blagnac, aux côtés des autres actionnaires,  en privilégiant un développement dans le respect des contraintes et équilibres territoriaux”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *