Joon: Fin de l’histoire!

Air France met fin à sa filiale à bas coûts Joon, qui n’aura tenu qu’un an. Une filiale qui a “créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque”, selon la direction.

Air France décide d’absorber sa filiale à bas coûts. Une intégration qui permettra des avantages comme ” l’harmonisation de la flotte, des produits, de la marque”. Il s’agit en fait d’une marque qui n’a pas été comprise par les clients, les salariés, les marchés et les investisseurs…elle dessert aujourd’hui 10 destinations moyen-courrier et 6 long-courrier avec 17 avions.

Cette décision satisfait les syndicats puisque les représentants des syndicats des hôtesses et des stewards de Joon ont mis en cause les conditions de travail: les salaires très bas, le manque de primes, les plannings de vols surchargés ou encore les conditions d’hébergement lors des rotations. L’insatisfaction portait “sur les plans financier, stabilité planning et reconnaissance professionnelle de l’employeur “.

La fusion se fera au début de la saison d’été, le 1er avril. « Les PNC de Joon vont entrer chez Air France avec le même salaire de démarrage mais l’évolution de leur carrière sera plus lente », selon Stéphane Chausson de l’Unsa-PNC, précisant également que le personnel aura des conditions de travail bien meilleures.

Benjamin Smith est ravi de cet accord. De même pour le SNPNC et l’Unsa-PNC , tout en saluant cette décision qui permettra l’intégration des PNC au cœur d’Air France, dans des conditions de travail satisfaisantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *