Refus d'embarquement avec French Bee

Que peut être les causes d'un refus d'embarquement?

Subir un refus d'embarquement peut être très désagréable pour les voyageurs. Cette perturbation est engendrée par plusieurs raisons différentes.

Le refus d'embarquement peut être causé par un surbooking, qui consiste à accepter plus de réservations que les places disponibles au bord des appareils. La surréservation est pratiquée par la compagnie aérienne afin de prévenir les éventuelles annulations.

D'un autre côté, on trouve les problèmes techniques...cela peut arriver soudainement et là French Bee doit impérativement changer d'appareils ou proposer d'autres vols de remplacement.

Par ailleurs, le refus d'embarquement peut être annoncé suite à l'absence du client à l'heure limite d'enregistrement, une non-confirmation, un comportement incorrect ou à toutes autres raisons légitimes notamment de santé, de sûreté et de sécurité ou de documents de voyages inadéquats.

Les règles communes du Règlement européen

Le Règlement européen 261/2004 protège les voyageurs en cas d'un refus d'embarquement. Les voyageurs ont droit à une indemnisation, une prise en charge et au remboursement du billet d'avion.

Indemnisation

Le Règlement prévoit une indemnisation pour tout passager victime d'un refus d'embarquement non causé par des raisons propre à ce passager. La compensation financière varie selon la distance du vol:

  • 250 euros pour les vols de jusqu'à 1500 km
  • 400 euros pour les vols entre 1500 km et 3500km
  • 600 euros pour les vols de plus de 3500 km

En cas d'un vol avec correspondance, il faut que tous les vols soient dans la même réservation, des vols éligibles (départ ou arrivée en Europe) ainsi qu'une distance éligible.

Assistance et Remboursement

En plus de l'indemnisation, la compagnie aérienne prend en charge ses passagers durant l'attente à l'aéroport. Des rafraichissements, droit à la restauration ainsi que deux communications gratuites sont proposés.

Un hôtel avec transport est proposé par le transporteur aérien lorsqu'il s'agit d'une attente qui doit durer toute une nuit.

Comme pour l'annulation, le voyageur pourra choisir entre le remboursement et le réacheminement. Le remboursement se fait si le refus d'embarquement est causé par un surbooking mais ce n'est pas possible si cela est causé par le client:

  • l'enregistrement ne se fait pas à l'heure
  • Une absence à la porte d'embarquement à l'heure
  • Manque dans les documents de voyage requis (carte d'embarquement, passeport et le cas échéant, visa)
  • Un problème de santé ou de sécurité

Réclamer une indemnité en cas de surbooking

Pour réclamer une indemnisation, il faut garder tous les documents nécessaires relatifs à votre vol et/ou à tous vos vols de remplacement (carte d'embarquement, votre billet électronique, la confirmation de réservation, l'étiquette de bagage, etc...).

Il est important de garder les reçus de vos dépenses supplémentaires, pour demander le remboursement auprès de la compagnie aérienne, si elle n'était pas en mesure d'apporter son assistance. La compagnie aérienne doit vous rembourser ces dépenses, en plus de verser votre indemnisation.

Ainsi, vous pouvez faire appel à une société d'indemnisation qui prendra en charge toute la démarche de réclamation auprès de la compagnie aérienne. Cette opération est sans risque financier pour les clients...La société prélève une commission de succès seulement si elle obtient gain de cause.

Vous pouvez saisir le formulaire et le remplir rapidement pour passer à l'étape suivante et bénéficier des services adéquats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *