Refus d'embarquement chez Air Archipels

Quelles sont les règles communes en cas de Refus d'embarquement?

Le Refus d'embarquement pour surréservation ou autre est une entrave aux droits des passagers aériens, selon la Réglementation européenne  CE 261/2004 qui définit clairement les règles communes que doivent respecter les compagnies aériennes en cas de perturbations: Annulation, Retard ou Refus d'embarquement.

En cas de Refus d'embarquement pour surbooking, la compagnie s'engage à limiter les désagréments qui peuvent survenir, en cherchant d'abord des volontaires, offrant ainsi d'autres avantages:

  • primes de compensation
  • un autre vol dans les meilleurs délais
  • prise en charge avec hébergement

Une prise en charge qui dépend de la durée d'attente à l'aéroport, doit être proposée par la compagnie aérienne.

Rafraichissements, repas, communications gratuites (2 appels ou emails) est proposé pour tout retard à partir de 2h à l'aéroport. Pour un retard qui mène les passagers à attendre jusqu'au lendemain, la compagnie se doit d'offrir l'hébergement, vous offrant gratuitement une nuit à l’hôtel en plus de la prise en compte du transport aller/retour de l’aéroport jusqu’au lieu d’hébergement.

La compagnie doit rembourser les frais engagés (raisonnablement) par les passagers qui ont subi une attente à l'aéroport, si elle n'est pas en mesure d'apporter une prise en charge.

Les passagers, pour tout refus d'embarquement, ont le droit de demander le remboursement de leurs billets ou de continuer sur un vol de remplacement ou un autre moyen de transport proposé par la compagnie.

La compagnie a 7 jours pour rembourser ses passagers...S'il s'agit d'un vol en correspondance, et vous choisissez de renoncer à la poursuite du vol, la compagnie est tenue de vous dédommager pour le vol qui vous a permis de retourner à votre point de départ et de vous rembourser la portion de trajet que vous aviez déjà effectuée avant de renoncer...ET Si vous choisissez de continuer le voyage, un réacheminement est proposé par la compagnie vers la destination finale.

La compensation dépend de:

  • la distance du vol
  • le retard à l’arrivée à destination finale.

 

Vous avez droit à :

  • Indemnisation concernant les vols de jusqu'à 1500km

250€ mais cela est réduit à 125€ si le retard à l’arrivée à votre dernière destination, après réacheminement, est inférieur à 2 heures.

  • Indemnisation pour les vols entre 1500km et 3500km (valable pour tout vol intracommunautaire de plus de 1500 km)

400€ et cela est réduit à 200€ si le retard à l’arrivée à votre dernière destination, après réacheminement, est inférieur à 3 heures.

  • Indemnisation pour les vols dont la distance est supérieure à 3500km

600€ et cela est réduit à 300€ si le retard à l’arrivée à votre dernière destination, après réacheminement, est inférieur à 4 heures.

  • Le remboursement n'a pas de relation avec l'indemnisation. Vous pouvez réclamer votre indemnité même si vous avez bénéficié d'un remboursement.
  • La compagnie doit prendre en charge ses passagers pour tout retard à l'aéroport, qu'elle soit responsable ou non de la perturbation.
  • Le remboursement est indépendant du prix du billet d'avion.

Réclamer votre compensation

L'outil mis à votre disposition est une solution efficace qui vous permet de faire une recherche rapide et efficace  concernant votre cas et le montant de votre compensation.

Vous bénéficiez d'une équipe d'experts qui vous accompagne tout au long de la procédure d'indemnité.

N'hésitez pas...ça ne vous coutera rien! Insérer les informations nécessaires pour lancer l'outil en un clic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *