Vol retardé chez Transavia: L'indemnité est un Droit

Le Retard est considéré par la Réglementation européenne comme une perturbation qui peut causer des préjudices. Pour cela, un système de compensation financière est prévu, suivant la durée d'attente à l'aéroport.

Victime d'un retard de 3h chez Transavia? Vous avez droit à un dédommagement ainsi qu'à l'assistance, selon le Règlement européen qui réunit les règles communes en cas de retard, d'annulation ou de refus d'embarquement et surbooking.

Les causes du retard: Circonstances extraordinaires

Transavia pourra faire des retards, comme toutes les compagnies aériennes, mais au sens de la Réglementation, la compagnie est responsable si les causes pouvaient être éviter!

Lorsqu'il s'agit de conditions exceptionnelles, la compagnie pourra être exonérée de son obligation d'indemnisation. Toutefois, il est important qu'elle démontre qu'elle a entrepris toutes les mesures raisonnables pour éviter ce retard, mais que cela s'est produit malgré ses efforts.

Voici des exemples des circonstances extraordinaires:

  • Instabilité politique: Guerre ou un trouble causant des perturbations
  • Condition météorologique: tempête, pluie forte, neige,...
  • Restriction du trafic aérien: cela ne dépend pas de la compagnie
  • Fermeture de l'aéroport: cela ne dépend pas de la compagnie
  • Collision aviaire: une collision avec les oiseaux est considérée comme une condition exceptionnelle
  • Maladie: maladies des passagers
  • Grève au niveau de l'aéroport: grève des contrôleurs, des agents de maintenance,...

Le retard de 2h et plus: La prise en charge de la compagnie

Transavia doit prendre en charge tous les passagers pour tout retard à partir de 2h, avec un accès aux services de bases. La compagnie est tenue d'apporter l'assistance à ses passagers. Dans le cas contraire, elle doit rembourser ses passagers.

La compagnie doit proposer les collations, boissons et deux communications gratuites pour tout retard de: Retard de 2h, vol mois de 1500km/ Retard de 3h, vol entre 1500km et 3500 km (plus de 1500 km pour les vols intracommunautaires) / Retard de 4h, vol de plus de 3500km

Il est important de préciser que la compagnie doit accepter le choix du voyageur concernant le remboursement, pour tout retard de 5h et plus.

Si le vol est reprogrammé pour le lendemain, la compagnie est tenue d'offrir l'hébergement et le transport entre le lieu d'hébergement et l'aéroport.

Le retard de 3h et plus: Réclamer une indemnisation

Vous avez le droit de réclamer une indemnité pour tout retard de 3h, calculé après arrivée à l'aéroport et non avant. Pour cela la compensation est comprise entre 250€ et 600€. Cette dernière est en relation directe avec la distance du vol ainsi que la durée d'attente à l'aéroport.

Conditions: Pour réclamer une indemnité, il faut un retard de 3h et plus. Ce retard est calculé après arrivée à destination et non avant. Il est important de garder les pièces justificatives et les documents de vols pour vous faire indemniser.

La compagnie doit être responsable de ce retard, tout retard engendré par l'une des circonstances extraordinaires citées permettra à la compagnie d'être exemptée de son obligation d'indemnisation.

Pour les indemnisations suivantes:

250€ : indemnisation concernant les vols de jusqu'à 1500km

400€ : indemnisation pour les vols entre 1500km et 3500km (valable pour tout vol intracommunautaire de plus de 1500 km)

600€ : indemnisation pour les vols dont la distance est supérieure à 3500km

Cela peut être réduit à 50%, si le retard à l’arrivée à la destination finale est situé entre 3 et 4 heures, mais cela concerne uniquement les vols de plus de 3500 km.

Le retard de 5h: Demander le remboursement

Vous avez le choix entre le Remboursement et le Réacheminement, pour tout retard de 5h, vous pouvez renoncer à votre vol si vous le désirez, et ainsi bénéficier d'un remboursement.

Cependant, il est possible pour les voyageurs de choisir de continuer le voyage sur un vol de remplacement ou un autre moyen de transport alternatif proposé par la compagnie dès que possible.

Vous avez droit à jusqu'à 600€ d'indemnité même si vous avez bénéficié du remboursement du billet d'avion ou de la partie du vol non effectuée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *