Air France-KLM: La situation devient de plus en plus difficile…

Le groupe franco-néerlandais n’échappe pas à la lourdeur de la situation du secteur aérien, qui est en difficulté depuis le début de la pandémie Covid-19. La perte est estimée à 10 millions d’euros par jour, selon la directrice générale, Anne Rigail, lors d’une vidéoconférence donnée avec l’association des journalistes économiques et financiers.

Il faut une aide de 70 à 80 milliards supplémentaires aux compagnies aériennes, selon le directeur général de IATA, afin de faire face aux résultats engendrés par la crise sanitaire liée au Coronavirus. Le secteur aérien a déjà bénéficié d’une aide estimée à 160 milliards de dollars de la part des gouvernements, selon la tribune. La deuxième vague du virus n’arrange pas les choses, les pertes deviennent inévitables pour les compagnies aériennes.

Air France-KLM ne prévoit pas un retour à un résultat similaire à celui de l’année 2019 avant 2024. Le groupe est passé par des réductions de coûts et un licenciement pour faire face à cette crise. La compagnie française cherche à lever 6 milliards d’euros supplémentaires, après avoir déjà obtenu plus de 10 milliards d’euros de prêts depuis le début de l’année.

Malgré les difficultés de la situation financière d’Air France, la réception d’une nouvelle flotte se fait dans les délais prévus. Après 4 gros-porteurs en 2020, 7 A350 avec aussi les 6 premiers A220 d’une commande de 60 exemplaires qui doivent atterrir en 2021 … la compagnie maintient son plan de développement-renouvellement, avec notamment des appareils qui lui permettent une réduction de son empreinte carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *